Conclusion

 

Conclusion

 

 

          

 

Quelle fulgurente évolution technique que celle constatée dans le monde du dessin animé. Un demi siècle aura suffi à révolutionner les techniques d'animations. En effet, grâce à l'évolution de l'image, du 2D au 3D le dessin animé a pu se transformer.

Une telle transformation conduirait-elle le cerveau à amalgamer fiction et réalité ? La perfection technique réussira-t-elle à affecter notre capacité de différenciation entre un film traditionnel et un pur produit virtuel ?

Néanmoins, l'apport essentiel de la science et plus particulièrement de l'informatique restera cantonné à une fonction  d'aide à la production. L'humain dans ses perceptions personnelles restera l'acteur principal à tous les stades du processus. Bien souvent d'ailleurs les véritables prouesses techniques ne sont pas appréciées par le consommateur final. Ce dernier sera plus attentif à la cohérence du produit, à son réalisme et à son originalité. Le dessin animé qui serait un concentré de techniques n'aura de succès aux yeux du public que s'il répond à ses attentes en termes de scénario, de bande son et d'esthétique. La créativité de l'artiste conserve donc une place primordiale dans un environnement où l'informatique tente de s'imposer. L'avenir des créateurs et plus généralement des équipes qui les entourent n'est pas menacé.  

 

 

         

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×